Sarrance premier village à l'entrée de la vallée d'Aspe.

Village de Sarrance

Sarrance 64490

Pyrénées-Atlantiques 64
Aquitaine
Sarrançais
Sarrançaises

 

Le nom de Sarrance ses origines :

Il vient du latin médiéval serrare (fermer), suivi du suffixe -antia

et signifie fermeture, rétrécissement, défilé.


L’histoire du village :

Lieu de pélerinage depuis qu'un pâtre du Moyen Age a trouvé, dans

la Vallée d'Aspe, une statue de la Vierge.

La commune de Sarrance est devenue indépendante de celle de

Bedous le 22 mai 1778[1]. Paul Raymond[1] note l'existence d'une

abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn.

Marguerite de Navarre (1492-1549) écrivit son Heptaméron

(recueil inachevé de contes] à Sarrance.

Le patrimoine Civil et Religieux font de Sarrance un village

à voir sous toutes ses coutures. 

Maisons des XVIIe et XVIIIe siècles (étable, four à pain). 

Maison de maître du XVIIIe siècle. 

Fontaine et lavoir du XIXe siècle. 

Gare sur la ligne Pau-Canfranc, fermée au trafic depuis 1970.

Une action déterminée des usagers[5] et du Conseil régional

d'Aquitaine permettra la réouverture de la ligne, dans un

premier temps de Pau à Bedous en 2011. 

Prieuré de chanoines Prémontrés, XIe et XIIe siècles, rénové

aux XVIIe et XIXe siècle. 

Cloître contigu à l'église, XVIIe siècle. 

Chapelle Notre-Dame de la Pierre, fin XVIIIe siècle. 

Étape de la via Tolosane, nom latin d'un des quatre chemins de

France du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Le paysan, le boeuf, Sarrance

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×